mercredi 16 décembre 2009

La Revue Lacanienne n°5

La psychanalyse est-elle une addiction ?



Éd. par l'Association lacanienne internationale - 2009 - 17.00 €

La psychanalyse est bien sûr une addiction grave, surtout dans les bons cas. Car elle est, comme chez les scientifiques sérieux, la passion du réel, en tant que toujours, il résiste au symbolique. Certes, il y a des psy pour pallier l’impossible avec des trucs généreux et bienveillants, humanitaires (comme si l’homme se définissait par l’attente d’un message), voire religieux.
Et puis il y a Lacan, dont la passion était légèrement différente. Car pour lui il ne s’agissait pas de se résigner ni de militer dans la “bienfaisance” mais de vérifier si le défaut de rapport sexuel relève de l’impossible ou bien de l’impuissance et pourrait donc céder avec l’invention qui permettrait de l’écrire.
À chacun des psychanalystes donc son objet d’addiction. Et c’est le choix de la drogue qui les divise en communautés.

Aucun commentaire: