mercredi 30 décembre 2009

Le silence et la parole

Philippe et David Le Breton



Parution : décembre 2009
Collection : hypothèses,Arcane
Editeur : Érès

« La parole est cet instrument précieux qui nous lie aux autres, elle est au cœur de toutes les relations sociales, en ce sens elle est fondatrice de la condition humaine. Cependant la parole contemporaine témoigne d'une nette ambivalence. Jamais elle n'a connu un tel déploiement, mais elle sert le meilleur et le pire. Si elle élabore un espace de substitution à la violence à travers le débat entre les acteurs, une conflictualité pacifiée qui implique un échange dans un cadre de civilité, et si elle contribue en permanence à transformer le monde dans une réciprocité aux autres, elle est aussi manipulée ou brisée par les puissants. Souvent elle est difficile à prendre ou bien elle reste sans écho, et nombreux sont les sans-voix dans nos démocraties contemporaines.

Le silence est nécessaire à la parole, il introduit un espace de respiration, de méditation. Il est le souffle des conversations et leur tempo. Mais le silence tend à être chassé de mille manières de l'environnement social. Le bruit ne cesse de gagner et de rendre parfois la parole inaudible. Il est difficile aujourd'hui de s'abstraire, de trouver les conditions d'une intériorité. Le silence se fait rare. Mais peut-on parler sans se taire et donc sans écouter l'autre, peut-on penser dans le bruit ? La parole, dans ce sens, est étroitement solidaire du silence. » P.B. et D.L.B.

Lauréat de l'Institut, Philippe Breton est professeur à l'université de Strasbourg. Il est par ailleurs directeur adjoint du laboratoire CNRS Cultures et sociétés en Europe, et directeur de la revue Savoirs.

David Le Breton est professeur de sociologie à l'université Marc Bloch de Strasbourg, chercheur au laboratoire Cultures et sociétés en Europe, membre de l'Institut universitaire de France.

Aucun commentaire: