vendredi 26 mars 2010

Psychanalyse et Religion

Revue du Champ Lacanien n°8 - Mars 2010



Quelle transmission en psychanalyse ?

Le Coq-Héron - Numéro 200



Editioons Erès
Mars 2010
Prix : 17 €


Le thème central de ce numéro concerne la singularité de la transmission en psychanalyse. Par delà les références à des modèles théoriques différents de la cure et à la pluralité des dispositifs découlant de ces débats, peut-on réussir à dégager des invariants repérables d'une transmission intra et interpsychique dans le travail analytique ?
Que transmet la psychanalyse au sein de chaque cure dans la singularité d'une rencontre intime entre analyste et analysant ? Quels effets de transmission se déploient entre ces deux protagonistes ? Que transmet l'analyste de ses propres traversées analytiques et théoriques à ses patients ? Que transmet l'analysant des nouages, enkystements, cryptes, symptômes et autres avatars de son histoire relationnelle à celui qui l'écoute ?
Le devenir responsable de la pratique psychanalytique n'est-il pas lié de façon éthique à la remarque winnicottienne selon laquelle il s'agit de faire de la psychanalyse quand cela se peut, mais quand cela n'est pas possible, de rester analyste en faisant alors ce qu'on peut ?
Le second thème de ce numéro 200 sera, en signe anniversaire, consacré à la naissance en 1969 de la revue avec la publication de quelques-uns de ses tout premiers articles : un autre versant incontournable d'une transmission, depuis 40 ans !

Ont participé à ce numéro : Jean-michel ASSAN - Gerard BAZALGETTE - G BOTVINIK - Eva BRABANT - Claude DE LA GENARDIERE - Bernard DEFRENET - Brigittte DOLLE-MONGLOND - Francoise DOLTO - Judith DUPONT - Mireille FOGNINI - Francoise FRANCIOLI - Imre HERMANN - Ghyslain LEVY - Jacqueline POULAIN-COLOMBIER - Remy PUYUELO - Ginette RAIMBAULT - Jean-jacques RITZ - Didier ROBIN - Guy ROGER - Jean-claude ROLLAND - Monique SCHNEIDER - Jacques SEDAT - Victor SMIRNOFF - Olga SZEKELY-KOVACS DORMANDI - Marc THIBERGE - Bernard THIS -

mercredi 24 mars 2010

Paradoxes de la sexualité masculine

Silvia Bleichmar
Préface de Jean Laplanche



Paru le : 24/03/2010
Editeur : PUF
Collection : bibliothèque de psychanalyse
Prix : 25 €

La psychanalyste Silvia Bleichmar traite dans cet ouvrage d’un sujet qui pendant longtemps fut « tenu pour acquis » : la constitution de la sexualité masculine. Comparée à sa contrepartie féminine qui se montrait bien plus incompréhensible et mystérieuse pour les pères de la psychanalyse, la façon dont un enfant devient homme paraissait simple et évidente, et elle éveilla moins l’attention. Mais les temps ont changé, avec leurs scènes nouvelles, habitées par des acteurs hétérosexuels, homosexuels et transsexuels, par des familles classiques, reconstituées et monoparentales, pour ne citer que quelques-unes des constellations possibles : ils exigent de nouveaux outils pour travailler ce passage complexe et plein d’ambivalence.
Lucide et sans dogmatisme, l’auteur se propose de questionner les enseignements reçus de la psychanalyse afin de reformuler la théorie de la castration et du complexe d’Œdipe. Elle ne désire pas provoquer un débat superficiel, mais une posture de maturité critique voulant retrouver l’enthousiasme en rouvrant le chemin « pour réviser, séparer, écarter et récupérer en nouveaux développements ce que nous possédons déjà ». Il s’agit de « pousser la théorie jusqu’à ses limites et balayer les miettes du préjugé » en s’appuyant toujours sur un bagage indéfectible de respect et de connaissance.
L’auteur revisite ainsi des théories héritées, rassemble des recherches anthropologiques surprenantes et recourt constamment à sa propre pratique d’analyste pour élaborer une hypothèse originale et polémique sur la constitution de la masculinité. Elle place ce qui jusqu’alors était catalogué comme « simple fantaisie homosexuelle » à une place fondamentale, jette une lumière nouvelle sur les rituels de masculinisation, resitue l’asymétrie constitutive entre l’enfant et l’adulte, et propose un autre regard sur les possibilités de subjectivation. Tout ceci sans négliger la perspective éthique, qui doit accompagner toute réflexion sur un sujet aussi central. Un livre critique et ouvert qui pose les bases des discussions qui sans aucun doute marqueront le XXIe siècle.

mercredi 17 mars 2010

Pour l'amour de Freud

Hilda Doolittle



Sortie le : 18/03/2010
Editeur : Des Femmes
Prix : 16 €

En 1933, poussée par une crise personnelle autant que par les événements historiques, Hilda Doolittle se rend à Vienne pour consulter Freud. Le récit de cette analyse s’appellera Pour l’amour de Freud. L’auteure y explore, au-delà de son histoire familiale et de ses relations amoureuses, son propre processus de création. Une correspondance entre Freud et H.D. permet en outre de plonger au cœur de la relation singulière, d’affection et d’admiration réciproques, que continuèrent d’entretenir le maître de l’inconscient et la poétesse.

Les éditions Des femmes-Antoinette Fouque rééditent aujourd’hui cette œuvre dans une nouvelle traduction de Nicole Casanova, augmentée d’un extrait de la correspondance entre Hilda Doolitle et Bryher, sa compagne, publiée pour la première fois en France.

Hilda Doolittle (1886-1961), romancière et essayiste américaine, plus connue sous les célèbres initiales H.D., fut une éminente praticienne du modernisme, tout en demeurant toujours au-delà des courants dont elle a pu être proche, créant une œuvre absolument originale. Des femmes ont publié son œuvre romanesque et autobiographique, Hermione (1986), Dis-moi de vivre (1987) et Le Don (1988).

mercredi 10 mars 2010

Lesdits déprimés - La revue nationale des Collèges cliniques

Revue n° 9 Mars 2010



Sommaire

I Présentation des collèges de clinique psychanalytique du Champ lacanien par Jacques Adam
Editorial Eliane Pamart

II Travaux des collèges de clinique psychanalytique de France et des Espaces cliniques associés

Les coordonnées historiques de la dépression

Positions dépressives, Colette Chouraqui –Sepel
Dépression et désir, Eliane Pamart
Quelques conséquences du débat Freud-Abraham, Jean-Jacques Gorog
A propos du Surmoi, Bernard Nominé

St Thomas, Dante, Spinoza et Lacan

Le vice du vice, Michel Bousseyroux
Le démon de l’ Acédie, Carmen Gallano
Dante et la lâcheté morale, Muriel Mosconi

Le dit déprimé et ses variantes cliniques

Maladies de l’idéal, Sol Aparicio
La face indévisageable de la perte, Marie-José Latour
Les mots de fausse espérance, David Bernard
L’enfant déprimé : Non-dit de l’Autre ou mal à dire du sujet ? Marie-Noëlle Laville
Affect et dépression

Présentation de l’affect, Albert NGuyên
L’affect ontologique, Christophe Faure
Les déprimés de l’escabeau, Colette Soler

Les différents abords de la mélancolie

Deuil ou mélancolie, Françoise Josselin
Faute et culpabilité dans la mélancolie, Lidia Hualde
Les énigmes de la mélancolie, Luis Izcovich
L’inquiétante étrangeté de la mélancolie, Freud, Abraham, Ségantini, Lacan. Jacques Adam

De Wedekind à l’art contemporain

Eveil d’Eros, printemps pour Thanatos, Nicole Bousseyroux
Le suicide de l’objet, Marc Strauss

vendredi 5 mars 2010

La Célibataire n°19 : Des pratiques de la langue

Sous la direction de Charles Melman



Éd. EDK - 2009 - 25.00 €

Sommaire

Charles Melman : Un trouble de mémoire sur la nécropole

Georges-Arthur Goldschmidt : L’espace dans la langue allemande

Jean-Pierre Faye : La folie narrative de l’Histoire comme inconscient et l’exploration du transformat (Manuscrit)

Marie Jejcic : Manipulations linguistiques

Jean-Louis Chassaing : « Le représentant… de commerce et l’a-pratique du langage et de ses distorsions »

Massimo Terni : L’incertain lexique du « politique »

Carlo Albarello : Je vais signifiant…

Cyril Veken : … redolentem ubique et necubi apparentem (en tout lieu son parfum ; sa trace en aucun)

Isabelle Dhonte: De ces « petites choses » qui tombent du discours…

Muriel Drazien : Lacan, lecteur de Joyce. Le Synthome

Marcel Czermak : La Chèvre

Karima Lazali : Le vide de l’Œil

Céline Zins : De l’asymptote au point aveugle

Michael Plastow :Of impossible translation

Jean-Louis Chassaing : La mort de la clinique

Dominique Desveaux & Michèle Dokhan : Lectures croisées Le libraire de Sélinonte de Roberto Vecchioni

mercredi 3 mars 2010

L'oeil absolu

Gérard WAJCMAN



Parution : février 2010
Editeur : Denoël
Prix : 20 €

Voir est une arme du pouvoir. Depuis la vidéosurveillance jusqu'aux balayages satellitaires de la planète, en passant par l'imagerie médicale et la télé-réalité, d'innombrables dispositifs s'acharnent à nous rendre intégralement visibles et transparents. On sait que sortir faire ses courses à Londres aujourd'hui, c'est être filmé plus de trois cents fois. La science et la technique ont bricolé un dieu omnivoyant électronique, un nouvel Argos doté de millions d'yeux qui ne dorment jamais. Plus que dans une civilisation de l'image, nous sommes désormais dans une civilisation du regard. On surveillait jadis les criminels, aujourd'hui on surveille surtout les innocents. Pour la politique sécuritaire, nous sommes tous des dommages collatéraux. Mais au-delà de la surveillance, ce regard global infiltre aujourd'hui tous les domaines de nos vies, de la naissance à la mort. La transparence n'est pas qu'une affaire sociale, elle vise aussi le privé de nos maisons et l'intérieur de nos corps, dissolvant chaque jour un peu plus l'espace de l'intime et du secret. Dans une langue brillante, documentée et très accessible, Gérard Wajcman explore et questionne cette idéologie de l'hypervisible.

Quel avenir pour l'adolescence ?

Mental n°23



L'adolescent freudien, Francisco-Hugo Freda
L'adolescence prolongée, hier, aujourd'hui et demain, Philippe La Sagna
L'adolescence comme ouverture du possible, Marco Focchi
Si les adolescents sont notre avenir, alors quelle transmission ?, Philippe Lacadée
L'initiation à l'adolescence : entre mythe et structure, Domenico Cosenza
Protection de l'adolescence, Daniel Roy
Le discours du mâtre dans la société adolescente, Luis Segui
Les adolescents, à l'avant-garde, Philippe Lacadée
Jacqueline Dhéret, Yves-Claude Stavy, Daniel Roy
Normand Chabot et Ricardo Chabelmann
La clinique de l'adolescent : entrées et sorties du tunel, Vilma Coccoz
Sortir de l'adolescence, Hélène Deltombe
Solitude de l'être parlant, Laure Naveau
L'éveil de la sexualité et le symptôme, Omaïra Meseguer
Un lycéen où le coupable peut devenir le roi, Donata Roma
De l'enfance à l'adolescence, rupture ou continuité ?, Clara Bardon
Du corps-machine à l'analyste-machine, Anne Béraud
Être " unique ", Marie-Hélène Blancard
Le symptôme à la croisée des chemins : un cas extrême de refus, Pierre Naveau
Fantasme nécrophile et structure psychotique (II), Jean-Claude Maleval

La lettre de l'enfance et de l'adolescence n°77 - Février 2010

Tous addicts !



Editions Erès
Prix : 15 €

Addicts, accros, dépendants... À qui, à quoi ? Dans une société de l’immédiateté, où la frustration et le manque peinent à trouver une place pour s’élaborer, comment le sujet peut-il passer du besoin au désir ? Faute de ce passage, toutes formes d’activités, pourtant vitales et socialisantes (nourriture, jeux, téléphonie, travail, sexualité...) peuvent devenir supports de dépendance plutôt que de rencontre, l’autre étant amalgamé à un besoin. L’addict resterait avide de substances, de relations, d’activités, venant combler un blanc, un vide qui ne peut se penser, et se répète alors sans cesse. Face à la mise en échec de la transitionnalité, à la fragilité de ses assises narcissiques, l’addict ne serait-il pas dans une quête perpétuelle de sensations lui donnant le sentiment d’exister et d’être au monde ? Caractéristique de la modernité ou fragilité inhérente à la condition humaine ?

Coordination : Pascale MIGNON (@) - Chloe SANTAMARIA

Ont participé à ce numéro : Catherine AUDIBERT - Olivier BRUNSCHWIG - Armelle CHOTARD-FRESNAIS - Thomas GAON - Tristan GARCIA-FONS - Xavier GASSMANN - Vanessa JULIEN - Roland OBEJI - Francoise PETITOT - Elisabeth ROSSE - Cecilia RUSTOYBURU - Anna-marie SIBIREFF - Laurence SIMMAT-DURAND - Brigitte TOUZANNE -